· 

Comment arrêter la cigarette ?

Véritable cercle vicieux de l'addiction, je pense qu'il est inutile de rappeler les risques auxquels tu t'exposes lorsque tu fumes des cigarettes. C'est écrit en gros sur le paquet, ta mère te le répète, et on en entends parler toute l'année grâce aux campagnes de prévention.

 

Mais pourtant, toi tu es là, toujours accroc à cette petite tige. Elle accompagne tes cafés, ton verre en terrasse, tes pauses, et viens clôturer tes repas. Elle rythme un peu ta vie en fait. Mais aujourd'hui, tu as décidé de t'en débarrasser. Enfin, l'as tu vraiment décidé ?

Quelle est la meilleure méthode pour arrêter ?

Pour illustrer mes propos aujourd'hui, je vais te parler un peu de moi. Oui, j'ai été fumeuse, et ce pendant quelques années. Ça à commencé gentiment, comme la plupart des gens que je connais, au lycée. On allait à la pause faire un peu comme tout le monde et tout le monde est tombé dedans au fur et à mesure. Après tout à cet âge là tu es un mouton ! Puis, à commencé pour moi la vie active. Là, elles t'accompagnent en soirée, tu achètes des paquets pour éviter de taxer tes potes ou encore tes collègues au travail. Oui, car au travail, en restauration pour ma part, la triste réalité c'est que généralement pour avoir une pause, il vaut mieux que tu sois fumeur ! Sinon, tu n'en as pas besoin.

 

Puis il y a deux ans, j'ai recommencé à pratiquer du sport, découvrir le fitness. Honnêtement, ça ne me dérangeait pas de développer une routine sportive, même en fumant ! Je n'avais pas l'impression que ça impactait vraiment mon souffle, et au delà de ça ma peau, mes dents, etc. ça allait toujours ; en moi je savais que je n'allais pas fumer toute ma vie mais je ne voyais pas encore la date de fin.

 

Puis, progressivement, j'ai commencé à prendre conscience du gout, de ce que je ressentais après une cigarette. J'ai toujours fumé des menthols, et je me suis rendue compte que je commençais à avoir un peu mal aux poumons de temps en temps. J'ai passé eu ma certification en sciences de la nutrition et de l'entrainement et mon projet de monter ma propre boite de coaching commençait à devenir clairement réaliste. Je suis passée ensuite en quelques mois d'une dizaines de cigarettes par jour, à une ou deux, puis zéro. Comme ça, du jour en lendemain. Tu arrêtes le jour où tu le veux VRAIMENT. Il n'y a pas de formule magique, tu es ton propre héros. C'est important de comprendre cette notion, car à partir de là, tu peux amener de plus en plus de changements à ta vie qui, progressivement, bouleverserons certainement ta notion du bien-être.

Trouver son pourquoi

Personne ne viendras te prendre par la main pour éviter que tu rachètes un paquet. Le plus important je pense est de se poser et prendre cinq minutes pour réfléchir VRAIMENT à son soi futur. Au fait que oui, pour l'instant, tu n'as pas les dents jaunes, le teint et la peau abîmés, la voix rauque, bref pas spécialement d'impact physique visible ou ressenti. Mais que ça viendras très certainement, et plus tôt que ce que l'on pense. Il n'y a pas de pièce de rechange. Alors je sais, le plus dur dans tout ça au début, c'est casser ses petites habitudes. Comme je le disais au début de l'article, elle accompagne divers moments de la journée et fumer t'apportes un semblant de bien-être. Ça peut paraître dur au premiers abords, mais il va falloir bousculer ces habitudes. Remplacer sa clope par une douche de bon matin, de l'exercice, de la méditation, de l'écriture, la lecture d'un article de blog, un coloriage sur son téléphone, des affirmations, un podcast, ... bref, quelque chose qui vous occupe l'esprit afin que l'envie de nicotine PASSE. En effet, avec un peu de patience, l'envie finit toujours par passer.

 

Au delà de ça, évidemment, il faut passer par une remise en question personnelle profonde, c'est un choix de bousculer ses habitudes et ses choix. Ça fait peur, on perds ce confortable sentiment de sécurité qu'apporte la routine, mais prendre conscience de ce que l'on s'inflige soi même, prendre conscience de son futur soi produit un impact positif considérable. Si tu n'y arrives pas tout de suite, ne culpabilise pas ! Il faut y aller étapes par étapes, ou bien du jour au lendemain, ça c'est toi qui le décide. 

 

N'hésite pas également calculer ton budget cigarette et à créer une tirelire. Cela permet visuellement de prendre bien conscience de l'argent économisé. Le posséder et le voir dans ses mains est un excellent booster de motivation à continuer dans l'arrêt du tabac ! 

Les huiles essentielles sont une méthode efficace pour t'aider à arrêter de fumer. Arrêter le tabac peut provoquer de l'anxiété, des sautes d'humeur et de la toux. Cette synergie permet de réduire son stress et son manque, éliminer les toxines des voies respiratoires et retrouver sérénité et bien-être lorsque le manque se fait sentir. 

 

Voilà j'espère que cet article t'aideras dans ton processus d'arrêt du tabac ! N'hésite pas à me dire si tu as d'autres conseils ou d'autres questions à propos du sevrage tabagique. A très vite !

Écrire commentaire

Commentaires: 0