· 

BCAA : sont-ils réellement utiles ?


S'il y a bien un supplément que l'on voit partout sur les réseaux, promulgués par les différents influenceurs fitness du monde, ce sont bien les BCAA. Produit marketing par excellence, toutes les marques de nutrition sportive ont leur gamme d'acides aminés gout cerise papaye tropicale du Brésil. Mais,  qu'en dit la recherche scientifique ? Breuvage magique ou gros bullshit ?

Instagram

  • Évite les courbatures
  • Aide à la prise de masse musculaire 
  • Aide au brûlage des graisse
  • Associé à un booster, permet de faire des séances beaucoup plus productives
  • Bref, le truc qui parait vraiment indispensable quoi

VS Reality

Pour commencer, il faut que tu saches qu'une grande majorité des études sont financés par de grosses entreprises souvent productrices de produits et de suppléments pour sportifs, donc sont souvent biaisées. Si tu es consommateur de suppléments, vérifie impérativement sa traçabilité ainsi que sa composition. En effet, le composant principal des BCAA est la kératine. Or, d'où vient cette fameuse kératine ? Si tu as assez de courage, je te laisse continuer ta lecture pour le découvrir.

 

Là où je veux en venir, c'est que dans le cadre d'un régime alimentaire sain, varié, et que l'apport en protéines est suffisant (c'est-à-dire 1,8g/kg de poids de corps/jour pour un sportif ou quelqu'un souhaitant s'entretenir) consommer des BCAA n'apportera rien de plus à votre corps (si ce n'est des calories). De plus, les BCAA en poudre et en capsules sont composés de seulement trois acides aminés : leucine, isoleucine, valine. Il faut savoir cependant que la leucine par exemple, est indispensable à la construction musculaire (hypertrophie) et elle signale également au corps de lancer la synthèse des protéines musculaires (et donc des gainz !!).

 

Ok vous donnez de la leucine, de l'isoleucine et de la valine à votre corps. Mais où sont les 17 acides aminés manquants, dont neuf qui ne peuvent physiologiquement pas être produits par le corps ? 

 

L'absorption seule de BCAA à jeun est inutile et n'empêchera pas le catabolisme de vos cellules musculaires. Or pour construire de la masse musculaire pour devez être dans un état anabolique. L'objectif principal des BCAA est donc de maximiser votre état anabolique ... or si seulement trois acides aminés sont ingérés, et neuf autres non produits par le corps pour créer de nouvelles protéines, que fait le corps ? La dégradation d'autres protéines. Il est donc impossible aux BCAA seuls de provoquer un état anabolique où la synthèse des protéines musculaire dépasse la dégradation de ces mêmes protéines. Deux études sont venues confirmer cette théorie.

Que faire donc de ce maudit pot de BCAA ?

Ne jette pas ce pot de BCAA Pénélope ! Enfin, sauf s'il s'agit de BCAA non-issus de végétaux ... auquel cas, comme je le disais au tout début de cet article, la matière première des BCAA est la kératine. Le composant "naturel" le plus riche en kératine et donc en protéines structurelles fibreuses sont les follicules pileux, ou encore les ongles, les plumes, etc. Quelques solvants et hop ! les industriels récupèrent les trois fameux AA essentiels. Pour éviter ceux-ci, consommez des BCAA issus de végétaux ou alors des BCAA non fermentés.

 

Car le côté positif de la consommation de ces acides aminés (et oui il y en a une !) c'est que couplé à d'autres acides aminés, il permet une meilleure activitation de la synthèse protéique (5g de BCAA + 6.5g de protéines de lactosérum = 25g de protéines de lactosérum seule). Sooo si vraiment vous voulez vous prendre la tête ça peut être une bonne approche.


On peut donc en conclure que les BCAA seuls sont inutiles tout comme le fait de dépenser de l'argent là dedans. Une consommation correcte en protéines et bien répartie sur la journée conduisent à de meilleurs résultats seuls. En effet, pourquoi ne pas consommer ses protéines correctement pour éviter de boire un mélange BCAA-protéines en petite quantité industriel de m... ?

 

La pilule ou la boisson magique n'existe pas ! Quant à l'effet booster associé à certains d'entre eux : on se méfie ! Buvez un bon café si vous avez besoin d'une dose de caféine. Les boosters contiennent parfois jusque 4x la dose d'un expresso - une surdose peut entraîner de mauvais effets sur l'organisme. 

 

Un article sur le sujet vous intéresserait-il ? N'hésitez pas à me dire dans les commentaires !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Yann (dimanche, 02 juin 2019 12:15)

    Excellent article. Bravo ��
    Salutations
    Yann